Journée mondiale des océans : sensibilisation à la préservation des ressources

Alors que Benjamin Dutreux prendra ce dimanche le départ de la 2e édition de la Vendée Arctique - Les Sables d’Olonne (VALS) à bord de l’IMOCA GUYOT environnement – Water Family, ses partenaires et l’ensemble du team profitent de l’occasion pour sensibiliser skippers et grand public à la préservation des ressources et à la valorisation des matières.


Une sensibilisation qui se fait en deux volets : l’intervention de GUYOT environnement lors du workshop « Gestion des déchets et des ressources dans un chantier naval » organisé ce mercredi matin par la Classe IMOCA à l’occasion de la Journée mondiale de l’Océan. Et la présence de la Water Family sur le Village de la course, qui permet d’intervenir auprès du grand public sur la protection de l’eau et de l’ensemble du vivant.



Intervention de GUYOT environnement auprès de la Classe IMOCA


A l’occasion de la 30e Journée mondiale des océans, la Classe IMOCA a organisé un workshop avec le soutien du team GUYOT environnement – Water Family, au chantier Eole Performance, fondé et dirigé par Benjamin Dutreux et son frère Marcel Dutreux.


Plusieurs thématiques ont été abordées ce matin lors de cet atelier, dont la gestion et la valorisation des déchets spécifiques à un chantier naval. Olivier Le Fichous et Pierre-Yves Glatre, respectivement directeur du développement et directeur d’agences Centre Bretagne chez GUYOT environnement, sont intervenus dans ce cadre auprès de la Classe IMOCA.


« L’objectif de cette prise de parole sur la gestion et les enjeux des déchets spécifiques dans les chantiers était de sensibiliser la Classe, les coureurs, les chantiers et les entreprises sur l’importance d’une bonne gestion des déchets à partir d'exemples concrets.


Nous voulions pousser à la prise de conscience de l’impact de la construction navale et des chantiers en partant d’un constat général, puis en faisant un focus sur les composites qui sont ultra présents dans la construction des bateaux de course, explique Pierre-Yves Glatre. Ces matériaux composites, dont le carbone, ont un fort impact sur l’environnement.


Par contre, la gestion des déchets est la même pour un bateau en carbone ou un bateau en fibre de lin. La différence d’impact se fait au moment de la production. Dans un chantier comme sur un événement, tout est recyclable à condition qu’un système de tri et de gestion des déchets soit mis en place », complète Olivier Le Fichous.



Sensibilisation du grand public par la Water Family sur le Village de la VALS


De son côté, la Water Family est présente depuis samedi dernier sur le Village de la VALS dans les espaces de la Vendée Tourisme et de la Classe IMOCA.


L’objectif : sensibiliser le grand public venu nombreux aux Sables d’Olonne à la préservation des ressources, et notamment de l’eau.


« Notre présence sur le Village de la course nous permet de transmettre nos messages à de nombreuses familles en un minimum de temps, avec, à titre d’exemple, une centaine d’enfants sensibilisés en 3 heures contre 30 par classe dans les écoles. Mais également de rencontrer des enseignant(e)s et de développer des actions pédagogiques sur de nouveaux territoires », indique Eldrine Merat, co-responsable Water Family Loire-Bretagne.


« Depuis l’ouverture du Village, nous avons sensibilisé plus de 400 personnes à travers différents jeux pédagogiques dont le jeu du grand cycle de l'eau ou encore le jeu Terre-Océan. Ces derniers poussent les enfants à réfléchir sur les problématiques environnementales de notre planète à travers la protection et la préservation de l'eau. Ces jeux sont également entrecoupés de défis sportifs autour du projet de Benjamin Dutreux ».


De quoi faire le trait d’union entre le projet sportif du skipper du 60’ GUYOT environnement – Water Family et le message qu’il veut faire passer avec ses partenaires.




50 vues