GUYOT environnement devient Partenaire Officiel d’Energy Observer

Quand la volonté d’être acteurs de la transition énergétique initie de vertueuses rencontres, c’est tout un écosystème territorial qui se mobilise pour se mettre au vert. C’est ainsi que GUYOT environnement et Energy Observer ont décidé de s’associer autour de leurs projets de Recherche et Développement, pour l’économie circulaire et la décarbonation des transports. Avec à terme l’ambition pour GUYOT environnement de décarboner son transport maritime, comme il le fait avec ses transports routiers.



GUYOT environnement a fait des énergies renouvelables son cœur de métier depuis plus de 30 ans. Leader régional et indépendant de la valorisation des déchets et des matières, la société bretonne revendique plus que jamais son rôle prépondérant de créateur de ressources.


Avec 16 sites en Bretagne et en Espagne, 400 collaborateurs experts dans les métiers de l’environnement, 800 000 tonnes de déchets valorisés en 2021 et un chiffre d’affaires de 260 millions d’euros, GUYOT environnement est un partenaire incontournable de la Bretagne et de ses acteurs locaux, pour répondre aux grands enjeux environnementaux de demain.


Depuis la création de sa filière, en 2016, dédiée à la fabrication d’énergie à partir des déchets bretons, GUYOT environnement va au-delà de la valorisation de matière, en transformant des déchets non recyclables en combustibles, afin d’apporter des solutions alternatives à l’utilisation d’énergies fossiles. Une activité parallèle qui a permis la construction de deux unités de production d’énergie bas carbone, l’une sur le port de Brest dans le Finistère et l’autre à Créhen dans les Côtes d’Armor, dans le cadre de partenariats industriels de territoire.


La concrétisation de ces projets d’implantation de chaufferies biomasses au long cours, est une première étape dans la recherche d’autonomie énergétique de l’entreprise et de ses partenaires sur le territoire breton.





L’autonomie énergétique est un objectif clé d’Energy Observer : ne consommer que ce que l’on peut produire, atteindre une efficacité maximale et ainsi gagner son indépendance énergétique.


Energy Observer est à la fois le nom du premier navire hydrogène autonome zéro émission et un laboratoire de la transition écologique qui explore et développe les solutions prouvant qu'un autre avenir énergétique est possible. Son projet multi-partenarial fédère des entreprises engagées dans tous les secteurs de la transition éco-énergétique, avec des compétences très variées : hydrogène, financement vert, assurance des risques climatiques, hospitalité, formation aux métiers de demain, mobilités durables, intelligence logicielle, économie circulaire, énergies renouvelables…


Un cargo de fret à zéro émission de gaz à effet de serre pour décarboner le transport maritime


C’est aussi autour de son nouveau projet visant à développer des solutions pour décarboner le transport maritime, qu’Energy Observer a trouvé une voie commune pour s’associer à GUYOT environnement, déjà engagé dans l’objectif « zéro émission » pour la mobilité de ses camions.


« Côté transport routier, nous avons une collecte locale sur la Bretagne en camions dont 10% du parc roulent au biogaz fabriqué à partir du gaz issu de méthaniseurs bretons. Nous avons aussi aidé à développer des stations sur le réseau. Maintenant, on aimerait participer au même travail sur le transport maritime. En travaillant globalement sur notre mobilité avec nos camions de collecte, nos véhicules de service et le transport de nos marchandises à l’exportation, nous avons rencontré les équipes d’Energy Observer. Victorien Erussard nous a parlé de son navire expérimental et a expliqué son projet de construction d’un cargo de charge industriel qui fonctionnerait à l’hydrogène et qui pourrait éventuellement transporter les matières que l’on exporte par voie maritime. » explique le Président de GUYOT environnement Erwan GUYOT.

En bureau d’études depuis déjà plusieurs mois, le projet de construction de ce navire de charge, à propulsion hydrogène liquide et vélique d’Energy Observer concorde avec la volonté de l’entreprise bretonne de s’engager dans des solutions de fret maritime décarbonées. En 2021, ce sont 215 mille tonnes de matières qui ont été transportées par bateau soit 8 600 camions évités sur les routes grâce au transport maritime.


« Aujourd’hui, 3 % des gaz à effet de serre dans le monde proviennent du transport maritime, rappelle Victorien Erussard d’Energy Observer. Avec ce navire porte-conteneurs-rouliers, que nous espérons mettre à l’eau en 2025, nous pourrions démontrer qu’il est possible de répondre aux objectifs de réduire le volume total des émissions de GES annuelles d'au moins 50% en 2050 par rapport à 2008, fixés par l’Organisation Maritime Internationale. S’associer à un acteur innovant de l’économie circulaire comme GUYOT environnement, va dans le sens de l’innovation au nom de la transition énergétique ».

GUYOT environnement et le stockage hydrogène de ses énergies renouvelables sur le territoire breton


Avec ce nouveau partenariat, GUYOT environnement marque ainsi son soutien à Energy Observer, notamment dans la Recherche et le Développement de la construction de ce cargo jusqu’en 2024, mais s’engage également dans la filière d’hydrogène vert sur l’un des sites du groupe. « Avec les déchets collectés, nous avons encore du potentiel et la capacité de créer d’autres projets d’unités énergétiques, notamment pour fabriquer de l’électricité verte et donc de l’hydrogène renouvelable. C’est un métier que l’on doit apprendre et monter encore en compétences dans nos équipes. Nous allons donc bénéficier du réseau de spécialistes autour d’Energy Observer pour étudier la production d’hydrogène vert sur l’un de nos sites, avec pour objectif, in fine, de contribuer à une mobilité lourde décarbonée, y compris maritime. Et pourquoi pas imaginer une ligne maritime intra-européenne au départ de Brest, avec de l’énergie produite localement ! », annonce Erwan GUYOT.


Alors qu’Energy Observer présentera son navire de charge zéro émission aux technologies de rupture, lors du One Ocean Summit la semaine prochaine, GUYOT environnement marque ici une nouvelle étape pour le développement en Bretagne d’une économie circulaire et vertueuse en terme énergétique. Explorateur d’énergies positives en France et autour du monde, Energy Observer se félicite d’un partenariat qui vient enrichir les compétences de ses partenaires, mais aussi ses valeurs et ses actions en faveur de la transition.


314 vues